Le mauvais genre, l’amant de la mode

Démêler le bon du mauvais goût ne relève pas seulement de l'arbitraire et du jugement personnel : c'est une construction sociétale et culturelle entière. Le mauvais genre est une vraie révolte de la mode contre elle-même : c'est l'annihilation de ses valeurs fondamentales, c'est le retour au grossier, à l'ordinaire, à l'obscène et au populacier. Bref,  la mode cherche à sortir de son cadre étriqué en faisant fi de la noblesse à laquelle elle est vouée, pour épouser les formes viles de la vraie vie.

haute-couture, merci

Je me demande souvent pourquoi j'aime tant la mode. Pourquoi, au fond, ce monde étrange que je ne connais que de loin, m'est-il si cher, précieux ? Je pourrais tout autant le haïr, lui et ce qu'il représente. Il ne me faudrait que peu d'efforts pour en dresser un réquisitoire poignant et en faire mon [...]

caméléon

“Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la beauté. Toute la place est pour la beauté.” René Char, Fureur et Mystère Un nu de Modigliani, le port de bras d'une ballerine, un regard saisissant de vérité : ces images sont emprises de beauté, beauté singulière dont l'origine nous est inconnue. La beauté des [...]