mannequinat : de l’idylle au cauchemar

Aux devants des caméras et des défilés, les new faces et les supermodels boivent du champagne au petit déjeuner, parcourent le globe en Prada et cumulent les abonné.e.s sur Instagram... On envie leurs peaux lisses et leurs soirées, bref, on jalouse ce qui ne semblerait être en fait qu'un grand coup monté. Or depuis peu de temps la supercherie s'effondre ; les langues, bien que timides, commencent à se délier. 

vogue fashion festival 2016

Samedi 5 novembre, 8h20, avenue de Friedland, quelques gouttes de pluie devant l'Hôtel Potocki : Paris semble avoir fardé sa grisaille habituelle des couleurs les plus intenses. Peu de doutes possibles devant la file d'attente qui donne le tournis tant pas sa longueur que par son hécatombe de couleurs ; ici, les gens sont lookés [...]