Faut-il cesser de porter des talons ?

Le talon a pris depuis le XIXème siècle l'habitude d'habiller le pied des femmes. Il termine la silhouette comme le tracé du crayon sur l'esquisse du styliste : pointu, élancé, précis. D'abord véritable objet d'art, il s'est peu à peu transformé en objet de fantasme où la cambrure d'un pied étroit rappelle à sa position lors de la jouissance. Il devient alors obligatoire pour les femmes, officieusement ou officiellement, pour paraître au monde et pour, peut-être, espérer faire porter sa voix à l'oreille d'un homme. Mais le talon n'est-il qu'affaire du désir porté par le regard viril hétéronormé ?

ils ou elles, du pareil au même

Taille marquée et mains gantées, lèvre sensuelle peinte rouge sang, gorge déployée pivoine comme le rose de ses joues... La mode a toujours été l'arme de la féminité, la poussant à son paroxysme, culminant sur elle toute puissante et écrasante. L'homme s'est alors vu associé par défaut à une virilité caricaturale et prétentieuse qui lui [...]

l’identité française

Saison après saison, la mode à Paris réinvente l'idée qu'elle s'est faite de la silhouette de la Française. La Parisienne : est-ce une allure, un style, une façon de vivre ? Les femmes des autres capitales de la mode nous envient ce mystère que nous entretenons - la french touch, l'indicible énigme dont nous jouons [...]

eros rhabillé

Les mètres de tissu parcourent les corps, mille parures recouvrent la finesse de sa chair, protègent les secrets pudiques de son jardin cadenassé. Et là quelque part, une petite fente effrontée laisse entrapercevoir l'insolence délicieuse d'un bout de peau exposé. Le rôle de la mode est d'habiller le corps, mais pourtant elle préfère le dénuder [...]

intemporelle

  Son regard est pareil au regard des statues, Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a L'inflexion des voix chères qui se sont tues.  Quelques vers de Paul Verlaine, Mon rêve familier. La suavité de ses mots, les consonances qui résonnent incessamment dans nos têtes : il évoque ici le temps, [...]