2019.

Tiens, te voilà Suspendu au milieu de tes rêves, quelque part entre onze heure et midi et quart L’heure a bien tourné depuis ton départ, et toi tu es immobile Un pendule décroché qui ne sonne plus que le temps qui passe Inlassable et autre part, au croisement entre deux temps Cet interstice bizarre où [...]

départ vers nulle part

laisse, laisse, se dit-elle, pousser tes ailes et goûte à ce jus mirobolant, potion empoisonnée qu'une femme a un jour engendré. rêve solitaire et endurci, rêve d'un amour insulaire sous le soleil tapant, d'une vie libre hors des fonctions. laisse, tourner les verres, tourner la vie à la mort car on ne compte nos jours que pour leurs regrets. trop tard.

héroïnes : jeune fille à la perle

Jeune fille à la perle. Une fois peinte, maintes fois observée. Dans ton cadre tu demeures, impassible, calme, soumise aux lois des voyeurs, farouches animaux blessés. Tu es une curiosité hypnotisante, toi qui détiens le pouvoir magnétique des êtres obsédants. Figée derrière ta glace, tu demeures. On a fait de toi une muse, une idole, une femme sans nom, une femme fantasme.