départ vers nulle part

 

Processed with VSCO with m5 preset

départ vers nulle part ; besoin de libertés soudaines, rompues, terminées. à la mode d’un road movie démodé, elle s’en va. partie perdue, tergiversations, langueurs et paresses : elle veut retrouver le goût de ce qu’elle n’a jamais eu. croit connaître, comme celui sec d’une cigarette ramassée, voiture à fond, l’air engouffré dans les fenêtres ouvertes, béantes, croit connaître l’idée du désert aride où elle s’en va conduire. l’idée d’une liberté bête et méchante qui somnole dès l’été passé. femmes aux seins pointus, volupté passante sur la route sinueuse : en silence elle poursuit le chemin, dort sur les matelas miteux des motels en vrac.

Processed with VSCO with m5 preset

Processed with VSCO with m5 preset

laisse, laisse, se dit-elle, pousser tes ailes et goûte à ce jus mirobolant, potion empoisonnée qu’une femme a un jour engendrée. rêve solitaire et endurci, rêve d’un amour insulaire sous le soleil tapant, d’une vie libre hors des fonctions. laisse, tourner les verres, tourner la vie à la mort car on ne compte nos jours que pour leurs regrets. trop tard.

elle croit que l’échappée belle est l’issue au devoir, la fuite en avant solve ses vies d’avant. plates, longues et sans relief, terre-plein de l’autoroute de son coeur en connivence avec celles de tous les autres. identiques lignes planes des vies nulles, pleines d’un ennui qui l’effraie. elle elle veut des loopings et des grands V, vie impossible à cardiofréquencer, vie coincée avec ses fantasmes d’absolu ; naïveté ?

la pauvresse s’en va, pense retrouver la liberté en une terre promise où elle n’a pourtant pas parié. sa vie à elle plantée ailleurs, desséchée, elle ne l’arrose plus. mais à la fin de l’été, au retour de ses entourloupettes épluchées, elle croira avoir perdu la liberté. bernée sur toute la ligne, en la retrouvant pourtant, dedans ses habitudes certes fades et usées, elle pensera déjà l’avoir perdue. libre pourtant de n’attendre rien que ce qui est, là, maintenant, présentement sous ses yeux. réveillez-la et sa vie alors entachée retrouvera ses fastes.

Processed with VSCO with m5 preset

Amélie Zimmermann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s